Vivre dans une ville animée, c’est évidemment sympa mais certains lieux festifs sont tellement surinvestis qu’ils nuisent à la qualité de l’habitat. Habiteriez-vous sur une petite place où chaque semaine se déroule un concert? Une bonne solution consisterait à fixer un nombre maximum d’événements par an qui pourraient avoir lieu à un endroit donné.