Nous avons actuellement un Conseil de la Jeunesse Francophone et un Néerlandophone. La plupart du temps, ils n’ont pas de contact l’un avec l’autre. Afin de réellement répondre à la réalité multilingue bruxelloise, nous voulons créer un Conseil Bruxellois de la Jeunesse où tous les jeunes Bruxellois pourront faire entendre leur voix et ce, quelle que soit leur commune d’origine ; qu’ils parlent français, néerlandais, turc, berbère, espagnol, anglais ou lingala. Chaque fois que les communes ou la Région prennent des décisions qui ont un impact sur les enfants et/ou les jeunes, elles devront solliciter l’avis obligatoire de ce Conseil de la Jeunesse (comme c’est actuellement le cas avec le Conseil économique et social par exemple).