Osons-nous encore laisser les enfants jouer dehors? Beaucoup de Bruxellois ne s’y risquent plus! Même dans les quartiers résidentiels, la voiture impose sa loi. Or, elle doit y rouler plus lentement et de façon limitée de sorte que les piétons utilisent l’entièreté de la rue et que les enfants puissent à nouveau y jouer. Lorsque que les voiries et les trottoirs sont rénovés, nous optons pour une seule surface continue agrémentée d’espaces verts, de bancs, de range-vélos et de jeux de plein air.