Après le passage des camions-poubelles, il semble parfois que la rue est encore plus sale qu’avant! Les éboueurs veulent/doivent travailler si vite qu’ils n’ont pas toujours le temps de jeter un œil sur l’état dans lequel ils ont laissé la rue derrière eux. Il nous semble logique que Bruxelles Propreté soit géré dans le sens d’une qualité du travail fourni et pas uniquement sur la vitesse de ramassage des sacs.