Les exigences linguistiques du poste doivent correspondre à la situation réelle. Trop souvent, les gens demandent des fonctions bilingues ou multilingues, et qui concrètement ne le sont pas. Une bonne connaissance des langues étrangères est essentielle pour l’intégration socio-professionnelle, mais ne devrait pas être un motif de discrimination. Dans le même temps, nous voulons stimuler l’offre des cours de langue. L’offre est actuellement insuffisante et, souvent, est inadaptée aux besoins des demandeurs d’emploi. Nous voulons que les secteurs professionnels concernés prennent l’initiative d’élaborer une offre qui réponde aux besoins de certaines professions, comme c’est par exemple le cas de toutes les professions du secteur de la santé.