Bruxelles stimule cette économie de partage en cherchant, de concert avec les plates-formes existantes, à identifier les obstacles, pour ensuite rapidement les éliminer. La Région, les communes et leurs partenaires mettent en place des événements de réseautage avec d’autres sharing-cities, et acquièrent une expertise via l’organisation de séminaires, la participation à des conférences et la création de projets pilotes.