Aujourd’hui, environ ¾ de l’espace public bruxellois est réservé aux voitures. Il est temps d’inverser la tendance et de donner une place de choix aux enfants. Ils doivent avoir accès à des espaces publics conçus pour eux et pouvoir se les approprier, notamment en détournant le mobilier urbain, en augmentant le nombre d’espaces verts, récréatifs et inattendus, en agrandissant et sécurisant les espaces de circulation qui leur sont dédiés (élargissement des trottoirs, des pistes cyclables séparées, …) et en garantissant une bien meilleure sécurité routière.