Chaque année, il y a une trentaine de morts et plus de 200 blessés graves dans des accidents de circulation à Bruxelles. C’est inacceptable. Pourtant les statistiques sont sans équivoque, chaque fois qu’un piéton est heurté par une voiture, il a 95% de chance de survie en cas de accident à 30 km/h contre seulement 55 % à 50 km/h. Rouler à 30km/h doit devenir la norme (même si des exceptions dans les tunnels ou les axes structurant peuvent être envisagées) notamment dans les zones résidentielles, les environnements des écoles, les centres commerciaux, … Cette décision doit s’accompagner de dispositifs de contrôle pour déployer toute son efficacité.