Bruxelles doit se promouvoir elle-même comme sharing-city. Elle doit se doter de cette image afin d’attirer l’avant-garde de l’économie du partage.