Nous souhaitons que les enseignants du technique et du professionnel puissent, tous les cinq ans au moins, passer une demi-année scolaire dans le monde du travail.