Qui n’apprécie pas d’habiter un quartier propre? Il semblerait cependant que nous soyons, nous et nos voisins les plus gros pollueurs de nos propres quartiers. A Gand, un dépôt clandestin dans un petit parc a disparu grâce à la collaboration de l’ensemble des usagers du parc. A Bruxelles, avec détermination, nous voulons nous atteler à reproduire cette idée avec les habitants de quartiers souffrant le plus de dépôts clandestins.