1. Un médecin à chaque coin de rue

Connaissez-vous un médecin près de chez vous ? Y a-t-il un dentiste, un kiné, à proximité ? Quartier par quartier, nous voulons déterminer l’offre existante et les besoins à rencontrer. Si des manques sont constatés, les pouvoirs publics encourageront encore davantage...

2. Le conseil du pharmacien

Les pharmaciens sont les professionnels de la santé les plus facilement accessibles. Enormément de gens leur rendent donc visite. Grâce à ce contact direct avec un grand nombre de personnes, ils sont souvent à même de détecter certains problèmes de santé à un stade...

3. Des soins chez soi, à tout âge

La plupart des gens veulent vieillir chez eux. Mais s’ils ont besoin de soins, la maison de repos, le centre de soins ou l’hôpital sont souvent les seules alternatives. Les personnes malades ou handicapées préfèrent elles aussi ne pas avoir à se déplacer pour...

4. Garantir un accès «bas seuil» aux soins

De nombreux Bruxellois n’ont pas accès aux soins, ou insuffisamment: sans-abris, sans-papiers, etc. Heureusement, des associations comme «Infirmiers de rue» ou «Médecins du monde» vont à la rencontre de ces publics. Nous voulons soutenir ces projets, tout comme les...

5. Etre soigné dans votre propre langue

Imaginez que vous deviez expliquer dans une langue étrangère que vous êtes malade. Ça n’est pas facile : il faut trouver les mots pour décrire ce que vous ressentez, nommer les parties de votre corps… alors qu’il peut s’agir d’une question de vie ou de mort. Par...

6. Une approche culturelle des soins de santé

Nous vivons dans une société très diversifiée. Non seulement les Bruxellois ont très souvent des origines étrangères, mais ils viennent également de nombreux pays différents. Il s’agit souvent d’un grand défi pour les services sociaux et les prestataires de soins de...