Nous pensons qu’il serait bon que les médecins de famille (et les autres prestataires de soins de première ligne) collaborent plus souvent avec les psychologues. Nous pourrons ainsi donner accès, de manière plus rapide et à plus de gens, à une bonne santé mentale. Les médecins de famille qui prescriront des médicaments psychotropes le feront en accord avec le psychologue.