Brocantes, marchés aux puces, les remises à neuf de meubles… font partie de l’économie circulaire. Ils participent à un système efficace de collecte, récupération, vente et recyclage. Ces indépendants doivent être encouragés à coopérer activement avec les magasins de seconde main et les centres de recyclage. Nous pourrons ainsi réutiliser plus et mieux et lutter contre le gaspillage. – Une proposition de C. Worms