Pour la plupart des gens, l’agitation d’une foire est très agréable. Mais certaines personnes (comme des personnes atteintes d’autisme ou d’épilepsie) doivent gérer trop de stimuli dus à la cacophonie de lumières et de bruits, et n’arrivent pas s’amuser alors qu’ils le voudraient bien. Par conséquent, il serait bon d’organiser de temps en temps un jour sans stimuli, sur la foire du Midi et sur d’autres foires. Afin de rendre cette kermesse vivable pour les habitants environnants, de meilleures dispositions devraient être prises quant au bruit maximum à l’approche de l’heure de fermeture. – Une proposition de M. Lyssens-Danneboom