De nombreux Bruxellois n’ont pas accès aux soins, ou insuffisamment: sans-abris, sans-papiers, etc. Heureusement, des associations comme «Infirmiers de rue» ou «Médecins du monde» vont à la rencontre de ces publics. Nous voulons soutenir ces projets, tout comme les centres social-santé intégrés qui offrent des soins et une aide sociale à très faible coût.